Les dictées : Traditionnelles, à trous, négociée ?

Les dictées Traditionnelles, à trous, négociée

Il faut varier les dictées!

Toujours à la recherche de nouveautés pour ma classe, je me suis penchée sur la question des dictées. C’est un peu rébarbatif à longueur d’année de dicter classiquement : Écoutez […], maintenant écrivez […]. Grâce à divers documents réalisés par les circonscriptions que j’ai pu trouver sur internet je me suis fait une liste de type de dictée possible. Cela va me permettre de varier les plaisirs !

Les dictées pour apprendre

  • La préparée : Il s’agit ici de préparer tous ensemble la dictée en analysant les problèmes majeurs posés par le texte. Les élèves s’entrainent collectivement sur l’écriture de mots difficiles à l’aide de l’ardoise avant de passer à la rédaction de la dictée.
  • La reconstituée : Vous prenez la préparée inscrite au tableau et au fur et à mesure vous enlevez les mots que vous avez vu. Un petit dessin peut être mis à la place pour aider à la mémorisation du mot. Les élèves restituent ensuite le texte en entier en retrouvant les mots effacés.
  • La dictée du jour : Il s’agit de dicter une phrase ou un court texte à l’ensemble de la classe. Un des élèves l’écrit au tableau en même temps. Il est proposé ensuite un premier temps de relecture et de correction individuelle sur leurs copies. S’en vient ensuite un temps de correction collective : on montre le texte de l’élève au tableau et on souligne les mots pour lesquels les autres ne sont pas d’accord. On en discute et on corrige collectivement. Ils corrigent ensuite sur leurs copies individuelles.
  • La négociée : L’enseignante lit le texte puis le dicte. Elle relit le texte en demandant aux élèves de bien faire attention à l’orthographe de tous les mots. Elle place ensuite les élèves par deux ou trois et leur propose de lui fournir une réécriture. Ils doivent alors se mettre d’accord sur l’orthographe des mots en argumentant, en discutant tous ensemble. Chaque groupe d’élèves va ensuite écrire une phrase du texte au tableau. La correction se fait au fur et à mesure.
  • La dictée aidée : Le texte est dicté aux élèves. Pour se relire, ils ont la possibilité d’aller voir le texte posé au fond de la salle de classe mais sans leur feuille et sans leur crayon. Ils devront alors mémoriser l’orthographe du mot pour pouvoir le corriger si besoin. Le nombre d’allers-retours n’est pas comptabilisé, mais l’enseignante invite les élèves à se lever de moins en moins.

Les dictées pour évaluer

  • La dictée de mots : L’enseignant propose en dictée des mots que les élèves ont vu en leçon d’orthographe et qu’ils auront préparés à la maison.
  • La traditionnelle : Je dois expliquer vraiment ? L’enseignant dicte le texte. Le texte est relu, les élèves se posent les questions orthographiques.
  • À trous : effacer un ou certains mots (grammaticaux ou lexicaux) dans un texte que les enfants ne connaissent pas. Ou, créer les trous avec les élèves, en effaçant au fur et à mesure les mots dont la difficulté a été expliquée.

Découvrez ma progression de dictées pour la période 2 en CE2 et l’article sur la dictée gagnante pour varier de la méthode classique.

Découvrez également la méthode CHAMPIONS pour que la correction de vos dictées soit plus parlante pour vos élèves!

ECRIRE UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here