L’organisation des dictées quotidiennes

Dictées quotidiennes

Dictées quotidiennes: une organisation

Aujourd’hui, je reviens à votre demande vous parler de l’organisation de mes dictées. Pour ma part, la dictée est un exercice quotidien. Même si mes élèves ont râlé en début d’année, ils aiment bien ce moment ritualisé chaque jour. Je vous en dis plus.

La dictée de mots

Chaque semaine, les enfants recopient les mots de la dictée de la semaine suivante et s’entrainent à les mémoriser grâce à de petits jeux. C’est l’une de leur tâche de leur plan de travail. Les mots et les fiches de jeux sont photocopiés du manuel “Je réussis mes dictées“. J’ai choisi de ne pas différencier pour les CE2/CM1.

J’ai donc une feuille tableau blanc scotchée sur une de mes portes et j’écris donc chaque semaine les mots. Ils peuvent ainsi s’organiser comme ils le souhaitent. Le lundi d’après, nous faisons donc la dictée de mots. Il y a en général 12 mots à apprendre.

Exemple: navire, fond, épave, flotter, pêcheur, plongeur, barque, bateau, algue, marin, nageur, couler

Le mardi: Dictée de phrases

Les mots sont ensuite repris dans des phrases où il faut faire attention aux accords mais aussi aux verbes bien entendu. Les dictées sont choisies de telle sorte à ce qu’elle soit en liaison avec le temps étudié en conjugaison.

Exemple: C’est l’histoire du petit pêcheur, Titou et de son ami le vieux marin Zian. A bord de son bateau, Titou récupère Zian pour partir en mer. La barque avance doucement.

L’auto-dictée du jeudi

Une forme de dictée assez nouvelle pour mes élèves est l’auto-dictée. Les élèves ont dans leur plan de travail le texte de la dictée qu’ils doivent mémoriser. Ils ont, pour les aider, une fiche explicative de la méthode à suivre.

Dans un premier temps, je leur demande de lire l’auto-dictée plusieurs fois, de mémoriser le texte comme une poésie. Ensuite, il faut apprendre les mots dont l’élève ne connait pas l’orthographe. Il analyse ensuite l’orthographe grammaticale tels que les accords sujet/verbe, les accords en nombre dans le GN ou encore les homophones. Ensuite, il écrit l’auto-dictée dans son cahier d’entrainement et se corrige. Il réitère l’opération autant de fois que nécessaire.

En faisant ce travail pour chaque auto-dictée, l’élève s’entraine à analyser ce qu’il écrit. Il comprend mieux la relation entre les mots et ça lui permet de mettre en pratique ce qu’il apprend en grammaire.

Le jeudi, ils l’écrivent donc de tête dans leur cahier du jour.

Exemple: C’est l’histoire du petit pêcheur, Titou et de son ami le vieux marin Zian. A bord de son bateau, Titou récupère Zian pour partir en mer. La barque avance doucement.* Les poissons sont nombreux.

La dictée bilan

Le vendredi vient l’heure de la dictée bilan. Il faut faire attention à tout ce que l’on a vu durant la semaine: l’orthographe des mots et l’orthographe grammaticale.

Exemple: C’est l’histoire du petit pêcheur, Titou et de son ami le vieux marin Zian. A bord de son bateau, Titou récupère Zian pour partir en mer. La barque avance doucement. Les poissons sont nombreux.* C’est alors qu’ils voient au fond de l’eau l’épave d’un navire au milieu des algues. Les deux amis sont surpris !

*: les CE2 peuvent s’arrêter ici s’ils le souhaitent.

J’espère que mes explications ont été assez claires pour que vous puissiez bien comprendre mon organisation. Si telle n’était pas le cas, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et je me ferai un plaisir de vous répondre!

J’avais écrit un article sur les différentes formes de dictées, n’hésitez pas à aller faire un tour si cela vous intéresse!

REPONDRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici