Les homophones grammaticaux

Les homophones grammaticaux - Orthographe - Stylo Plume Blog

Des affichages pour les homophones grammaticaux

Je vous parlais il y a quelques temps sur Facebook de la difficulté de mes élèves à comprendre et mettre en oeuvre les règles sur les homophones grammaticaux. Pour les aider, nous avons conçu ensemble des affichages que j’ai mis en forme. Je vous les propose donc aujourd’hui!

Quels homophones?

Les homophones dont nous avons parlé depuis le début et l’année sont les suivants: a/à; et/est; on/ont; son/sont; où/ou; ces/ses.

Ces petits affichages permettent aux élèves de voir rapidement les astuces à utiliser afin de choisir le bon homophone en cas de doute. Ils auront bien évidemment à apprendre la leçon mais pourront s’aider des affichages lors des différentes productions d’écrits.

Les affichages

Colorés, ces affichages peuvent également s’imprimer en noir et blanc sans problème. J’ai personnellement prévu de les imprimer en A3 pour un affichage mais aussi en A5 comme leçon et fiche de révision. Ils l’auront donc toujours sur eux. Cela est beaucoup plus parlant pour eux d’avoir le même fichier dans la classe que dans leur cahier pour apprendre et donc mieux retenir.

Et les séances?

Concernant l’organisation des séances, j’ai fait une progression en fonction des difficultés les plus importantes de mes élèves. Nous voyions un homophone par séance avec entrainement sur ardoise puis dans le cahier. Ils avaient ensuite des exercices d’entrainement pour la semaine suivante ainsi qu’une petite “évaluation” sous forme de dictée où seul l’homophone concerné était évalué.

Cette manière de procéder a plutôt bien fonctionné avec mes élèves. Pour certains homophones, cela était plus compliqué mais c’est chose normal. Pour mes élèves de CE2, je n’ai choisi d’étudier que ces homophones grammaticaux là car ils me semblent les plus importants et les plus essentiels. Ils reverront ces homophones encore en CM1 et aussi en CM2 auxquels s’en ajouteront d’autres encore.

Et vous, comment abordez-vous les homophones?

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Lors d’une animation pédagogique, il nous avait été recommandé de ne pas présenter les homophones ainsi, mais plutôt de privilégier une présentation par paire telles que “et / ou”, “il a / ils ont” pour ne pas mettre en évidence la confusion possible et aussi de préciser les natures (sont est un verbe : il est -> ils sont ; son est un déterminant : son crayon -> mon crayon).
    Je trouve que cela fait sens, donc c’est ce que je fais avec mes CE1. Qu’en pensez-vous ?

    • Ma classe :: CE1
    • Bonjour Hélène,
      J’avais également entendu cette recommandation et cela tombe en effet sous le sens.
      Pour être honnête avec vous, j’ai essayé de le faire au début de l’année mais cela n’a pas fonctionné.
      Une fois en production d’écrits, les élèves étaient totalement perdus.
      Je me suis donc retenté à cette manière là et là je vois de réels progrès.
      Je pense que la façon dont on va aborder les notions vont dépendre de nos élèves. Si ça se trouve, l’an prochain, il me faudra de nouveau changer ma manière de faire. Adaptabilité, est le maître mot 🙂 Merci pour votre retour en tout cas.

    • Personnellement (j’ai un double niveau CM1/CM2), j’ai créé des brevets d’orthographe où je travaille les homophones à l’ancienne a/as/a ect… Cela fait plusieurs années que je fonctionne de la sorte. Et je trouve que les élèves progressent et j’ai moins d’erreur dans les productions d’écrits. Dans les exercices ritualisés sur le propose, j’incite fortement les élèves à passer par la transposition “est-ce que je peux dire avait ?”…
      J’ai aussi eu le retour selon lequel il ne faudrait pas aborder les homophones a/as/à mais plutôt ou/et comme vous l’écrivez. Je me questionne donc ? Vais-je repenser ce que j’ai créé ? Pourquoi pas pour l’an prochain ? Pour l’instant, je vais finir comme ça.
      Mais à la fois, avec la méthode que j’ai faite et que j’utilise depuis plusieurs années, je trouve que es élèves progressent alors …

      • Ma classe :: CM1,CM2
      • Jeune enseignante, je t’avoue que c’est la première année où j’ai du enseigner les homophones et il me semblait logique de les opposer puisque c’est là que la confusion se fait. Je trouve également que mes élèves ont réellement progressé avec cette méthode donc comme toi je me questionne: s’adapter pour suivre les instructions officielles ou bien s’adapter aux élèves? Et j’ai envie de dire que mon métier est davantage de s’adapter à mes élèves. Peut être que l’an prochain cela ne fonctionnera pas du tout et que je ne les verrais pas progresser. Ce sera alors l’occasion de changer de méthode 😉 Tout comme toi, l’année se terminera avec cette méthode! Bonne soirée Isa!

      REPONDRE

      Entrez votre commentaire !
      Entrez votre nom ici