Gestion du comportement : Des idées

Différentes idées pour la gestion du comportement en classe

Des idées de méthodes pour gérer le comportement

Quand on débute dans le métier, il peut être compliqué de gérer le comportement de nos élèves. Nos classes étant par essence hétérogène, nous avons donc une grande diversité de comportements également. Avec cet article, je vais essayer de vous donner quelques pistes pour gérer le comportement de vos élèves.

Le constat

Avec mes trois classes et la charge de travail que cela implique en début d’année, je n’avais pas eu le temps de me pencher sur la question de la gestion du comportement pour la classe dont j’étais titulaire. Nous avons donc utilisé un système qui ne me convenait pas mais qui au début m’arrangeait bien par manque de temps : les traits. Lorsque l’élève manquait à une règle de la classe, il pouvait avoir un trait. Au bout de 5 traits, il avait une punition. Cela ne me convenait pas pour plusieurs raisons : Ma collègue était celle qui donnait les punitions car les élèves arrivaient souvent au 5èmetrait en fin de semaine, je n’aime pas les punitions et en plus de cela nous ne pointions que les mauvais comportements. Les bons comportements d’élèves n’étaient pas mis en avant et je trouvais cela dommage.

Le changement

Nous avions donc évoqué les super élèves de maisquefaitlamaitresse, mais je ne m’y retrouvais pas dedans. Je trouvais qu’étant deux maitresses, la gestion était difficile. Du coup, nous avons opté pour les points privilèges. Je vous laisse aller le lire. Quelques mois plus tard, je peux dire que ce système me convient bien même en étant que la moitié de la semaine en classe. Les élèves accrochent bien également. En parallèle, des permis à points ont été mis en place dans l’école pour tous les élèves.

Les autres méthodes de gestion du comportement

Pour écrire cet article, je me suis fait aider par d’autres professeurs des écoles.

Les étoiles tamponnées

Chaque semaine, l’élève peut gagner deux étoiles tamponnées sur une carte : Une s’il fait de son mieux dans son travail et une s’il a un comportement correct en classe et avec les autres. Trois étoiles supplémentaires viennent récompenser trois élèves pour des efforts particuliers, un beau comportement etc. Quand l’élève a atteint 10 étoiles, il peut choisir un coloriage, un mandala, un point à relier ou un autre jeu dans le classeur de la maitresse.

J’aime beaucoup le principe des étoiles bonus décernées à un comportement en particulier. L’idée de récompenser aussi les efforts est à relever puisque même un élève en difficultés peut donc gagner des étoiles !

Les bons points

Les élèves accumulent des bons points qu’ils peuvent échanger ensuite contre un privilège, un petit cadeau etc. L’idée en plus, est celle d’une maitresse qui a comme thème de classe : Harry Potter. Ses élèves peuvent donc tous les 15 jours acheter des choses au chemin de traverse. Elle a également mis en place des points d’équipes. Si l’équipe réalise de bons comportements, de bonnes actions, ils remportent des points. Dans le cas contraire, ils perdent des points. Il y a ensuite des récompenses à chaque période en fonction de sa place dans le classement.

L’idée de gagner des points en équipe est une excellente idée même si je me pose la question de la solidité, de l’union de l’équipe. Faut-il en amont que les élèves soient soudés et la méthode vise-t-elle justement cela ?

Les clés du comportement et le marché

Il est également possible de combiner plusieurs méthodes telles que les clés du comportement de Lutin Bazar et le marché. Les élèves sont alors notés en couleur sur 5 clés chaque fin de semaine et doivent faire signer cela par les parents. La couleur change en fonction d’un nombre de croix. Tous les 15 jours, ils reçoivent des points en fonction du nombre de clés vertes. Ils peuvent donc acheter ou économiser. L’enseignante peut aussi décider de ne pas faire le marché et cela va marquer les élèves.

Sur le principe des super élèves

Ce qu’il faut surtout, c’est s’approprier une méthode ! Une enseignante propose donc de s’inspirer des super élèves de MQFLM. Elle affiche un tableau du comportement avec 4 zones. A chaque non-respect des règles de classe, l’élève a une croix (ou plus selon la gravité). En fin de semaine, s’ils sont dans le vert, ils obtiennent un joker (un privilège). S’ils ne sont pas dans le vert, il y a des sanctions. L’élève ayant été trois semaines successives dans le vert reçoit un super élève qu’il colorie et qu’il scotche sur son dossier de chaise. L’objectif étant d’avoir la plus grande équipe de super élèves pour aller au niveau supérieur.

D’autres gestions du comportement

  • Les systèmes de couleur
  • Les météos du comportement
  • Le score board

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici