Des idées de blagues pour le 1er avril

Des blagues pour le 1er avril

Des idées de blagues

Chaque année, j’aime beaucoup imaginer un petit scénario ou une petite blague pour mes élèves ou leurs parents. Par contre, j’aime beaucoup moins les dizaines de poissons qui se collent sur notre dos! Mais cela fait partie du jeu et cela ne dure qu’une journée par an.

Des idées pour les maternelles

Le 1er avril, j’ai déjà dit aux parents de maternelle, que le ministre de l’Education Nationale avait indiqué que le chocolat était très bon pour les maitresses. Et que dorénavant, ils devaient ramener une tablette chaque jeudi. Cela les avait bien fait rire, mais je n’avais reçu aucune tablette!

Je vous propose d’autres petites blagues:

  • Echanger les noms et les prénoms des uns et des autres au moment de l’appel.
  • Echanger la liste de classe avec celle de l’autre classe.
  • Changer le menu de la cantine.
  • Faire croire aux parents qu’il y a une épidémie de varicelle dans la classe (ou l’école) en dessinant des points rouges sur le visage des enfants.
  • Faire croire que l’enseignant a la varicelle.
  • Si vous prenez un gouter, faire croire qu’aujourd’hui le gouter va être des sardines.
  • Faire croire qu’au vu des nombreux accidents dans la cour de récréation, l’inspecteur a décidé que les enfants devraient porter des casques de vélo dans la cour de récréation. Le mot est donc à passer la veille afin que chacun puisse venir avec son casque.
  • Faire croire que l’école devient obligatoire pour les doudous aussi!

Des idées pour l’école élémentaire

Les blagues ne sont pas à réserver aux petits le 1er avril! Les plus grands aussi aiment bien ça! Bien entendu, il y a des blagues de la catégorie maternelle qui pourront être reprises en élémentaire. En voici d’autres:

  • La piscine est annulée mais nous devons quand même faire le cours de natation. Coucher sur le ventre sur une chaise, les enfants apprennent la brasse.
  • Suite aux nouveaux programmes, l’ensemble des élèves doivent devenir ambidextres. Les élèves doivent donc s’entrainer à la maison à écrire avec l’autre main puis évaluation à l’école.
  • Faire écrire la date du 32 mars dans le cahier du jour.
  • L’idée d’instaurer des nouveaux horaires loufoques. En fonction des lettres du prénom, les enfants viendront le dimanche à l’école.
  • Donner un texte à lire dans une langue étrangère et faire comme si tout était normal.
  • Enlever les chaises car il y a un nouveau décret qui interdit l’usage des chaises à l’école.
  • Instaurer l’uniforme à l’école. En attendant l’arrivée des uniformes achetés par l’école, les enfants devront porter une cravate tous les jours.

Piéger nos collègues

Et bien sûr, on peut aussi piéger nos collègues avec la complicité de nos élèves. Ceci, est une blague que j’ai vu passer sur internet à de nombreuses reprises. J’ai trouvé l’idée tellement bonne. Pour cette blague, il suffit d’envoyer des élèves chez notre collègue “La maitresse doit partir en urgence, on se répartit dans les classes.” Mais au lieu de se répartir uniformément dans toutes les classes, ils ne se répartissent que dans une seule classe. Un premier groupe de 3, puis un deuxième etc. L’idée pour ne pas embêter de trop le/la collègue est de faire ça quelques minutes avant la récréation.

Si vous avez d’autres idées, je les rajouterai avec plaisir à l’article! Alors n’hésitez pas!

Qu'en penses-tu ?
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

REPONDRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici