Les permis à l’école: gestion du comportement

Les permis à l'école

Avoir un permis à l’école

Lorsqu’on est nouveau, il n’est pas toujours facile de comprendre les fonctionnements de l’école! C’est pourquoi, je vais essayer de vous expliquer le plus clairement possible les différents permis que les élèves ont dans la mienne.

Le permis du comportement

Le premier permis que les élèves reçoivent est le permis du comportement. Il est collé dans leur cahier de liaison. Comme pour un permis de conduire, il contient 12 points. Les élèves peuvent perdre des points lorsqu’ils transgressent une règle de l’école. Jeter des détritus par terre, insulter ou frapper un autre élève, manquer de respect à un adulte par exemple. Sur ce permis, sont notifiés toutes les infractions possibles et le nombre de points associés. Aussi, le fait de ne pas être bien rangé et le fait de frapper, n’a évidemment pas la même incidence en cas de perte de points.

A chaque nouvelle période, le permis retrouve l’intégralité de ses points. Aussi, un élève qui a une fois eu un comportement négatif, pourra avoir une seconde chance et ne pas perdre son permis. Lorsque le permis est perdu, et en accord avec l’inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription, les élèves sont collés une heure. Ainsi, lorsqu’il y a APC, l’élève va dans une classe voisine afin d’effectuer son heure de colle. Je rajouterai également que tout adulte de l’école est en mesure d’enlever des points aux élèves.

Je pensais ne pas avoir dans ma classe d’élèves qui perdraient leur permis, mais ils ont été finalement deux à avoir une heure de colle en période 3.

Le permis de circuler

Difficile à mettre en place dans un premier temps, je trouve cet outil génial! Il s’agit d’un permis qui permet aux élèves de circuler librement dans l’école. Ils ont alors le droit de descendre et de monter en classe seuls. Sur les temps de récréation, ils peuvent aussi rejoindre la salle informatique ou la BCD au lieu d’aller en récréation.

Lorsque cela sonne, des adultes de l’école (directeur, service civique) sont dans les escaliers afin de faire attention. Si un élève court ou fait n’importe quoi, son permis peut lui être confisqué. N’importe quel adulte de l’école peut le lui enlever. Il est alors remis à l’enseignant qui conviendra de la suite.

Chaque classe définit ses règles pour son obtention. Dans la mienne, nous avons longuement débattu lors d’un conseil et nous en avons conclu que deux semaines consécutives dans le vert ou une semaine dans le bleu suffirait à avoir son permis! A l’heure d’aujourd’hui, tous mes élèves ont leur permis.

Nous nous sommes donc arrangées avec deux de mes collègues pour organiser un Pédibus comme on aime l’appeler. Ainsi, nous ne descendons pas toutes en récréation à chaque fois. Lorsque je suis d’accueil, c’est à moi de monter les élèves des trois classes qui n’ont pas leur permis (ou qui l’ont oublié) et lorsque ce sont mes collègues, ce sont elles qui le font. Ne pas avoir à monter et descendre les 3 étages que nous avons à chaque fois est plutôt sympathique et cela nous permet également d’être dans les couloirs en cas d’incidents.

Je sais que ce fonctionnement est particulier, alors si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à me laisser des commentaires! J’y répondrai avec grand plaisir!

10 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Tout d’abord je souhaite à vous remercier pour tous vos articles. Ils sont vraiment des ressources magiques pour moi. J’ai raté mon concours l’année dernière et le repasse cette année. Pour vous dire à quel point vous me rendez une aide précieuse pour mes oraux (qui m’ont fait raté mon CRPE).
    Voici ma question : Le permis est-il mis en place également pour les maternelles et si oui à partir de quel niveau?
    En en vous remerciant par avance de votre retour.

    Cordialement.
    Joëlle

      • Bonjour Cléa,

        Je peux t’envoyer une photo par mail pour t’inspirer mais je ne diffuserai pas les documents car ils ne sont pas de ma création 😉

      • Bonjour Virginie,

        je suis également interessée par une photo ou un descriptif (format, …) du permis de circuler…un outils qui pourrait certainement être utile dans mon école.
        bonne journée
        emilie

        • Ma classe :: CP,CE1
      • Bonjour,

        J’aimerai bien voir à quoi ressemble ton permis à point.
        Colles-tu une nouvelle feuille pour chaque période ?

        Merci d’avance

        LC

        • Ma classe :: CM1,CM2
        • Bonjour Laura,

          Le permis à point, c’est juste un tableau avec date, une case pour écrire ce que l’enfant a fait, une case signature de l’enseignant et une case signature des parents. Il y a 12 lignes pour les 12 points. Et j’agrafe une nouvelle page pour la période si et seulement si l’enfant a perdu des points. Il y en a qui ne perde pas de points sur l’année entière 😉

        • Bonjour,

          Je découvre ce permis à points (40) pour mes enfants. c’est la 1° année qu’il est mis en place.
          Je suis plutôt inquiète de ce système, de sa gestion…. N’est-il pas plus valorisant d’expliquer à un enfant en quoi son comportement peut être déplaisant, plutôt que de punir par des points enlevés si derrière il n’y a pas d’explication, de remise en question??? C’est facile pour la maitresse de dire “est ce que tu as vraiment fait ça?”, et l’enfant de dire “euh oui”, “alors x points en moins”…. Mmmmmm c’est plutôt punitif qu’éducatif non?
          Surtout quand on ne laisse pas l’enfant s’expliquer, ou au moins comprendre son acte, sa parole,son comportement…
          Je suis défavorable à ce système. L’explication et la remise en question me semblent plus appropriées.
          J’ai oublié de préciser, l’utilisation de ce système dans une école de 3 classes, pour 62 élèves…. c’est juste incompréhensible….

            • Bonjour

              Merci pour votre commentaire. Déjà dans mon cas, il s’agit d’une école de 16 classes. On n’enlève pas des points sur des ouïs dire mais sur des faits avérés. Un petit exemple: depuis le début de l’année je demande à mes élèves de se taire dans les couloirs. Je leur ai expliqué à plusieurs reprises que c’était pour leur sécurité et non pas pour les embêter. Ils ne se sont jamais tues. Lundi, j’annonce que j’enlèverai des points à ceux qui parlent dès le lendemain comme c’est mentionné dans le permis. Mardi 6 élèves perdent des points. Aujourd’hui, j’ai enfin le silence dans le couloir.
              Encore une fois dans notre cas, nous sommes 2 à surveiller une cour avec environ 150 élèves donc nous ne pouvons pas passer du “temps” à toujours écouter et expliquer les choses. Les élèves comprennent et les parents également.
              Après je comprends votre point de vue 🙂

            REPONDRE

            Entrez votre commentaire !
            Entrez votre nom ici